Gilbert Poissant

L’objet et le territoire

12 novembre 2016 au 28 janvier 2017
Commissaire invitée : Mona Hakim

Vernissage et lancement
19 novembre 2016, 13 h

 à 13 h à Plein sud (Longueuil) et
 à 15 h à EXPRESSION, Saint-Hyacinthe

Lancement de la monographie Gilbert Poissant (276 pages, éditée par Plein sud édition), comprenant des textes de Pascale Beaudet, Amy Gogarty et Mona Hakim.
Prix de lancement : 55 $ sans taxes (en librairie : 60 $ plus taxes)

Visite commentée avec Mona Hakim et Gilbert Poissant à 15 h 30 à EXPRESSION. Des bouchées seront servies.

PLEIN SUD, centre d’exposition en art actuel à Longueuil et EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe présentent une double exposition de Gilbert Poissant.

Dates des expositions

À Plein sud
Samedi 12 novembre 2016
au samedi 28 janvier 2017
 
À Expression
Samedi 12 novembre 2016
au dimanche 29 janvier 2017
 
VACANCES DES FÊTES
Plein sud sera fermé du
18 décembre 2016 au 6 janvier 2017.
Expression sera fermé du
24 décembre 2016 au 9 janvier 2017.

VERNISSAGE — Navette gratuite

Le 19 novembre réservez une place à bord de la navette gratuite pour le vernissage et visiter les deux expositions !
 
Service gratuit aller-retour sur réservation seulement
Départ du métro Berri-UQAM, coin Berri/De Maisonneuve
 
HORAIRE
- Départ du métro Berri-UQAM vers Plein sud à Longueuil : 12 h 30
- Départ de Plein sud vers EXPRESSION à Saint-Hyacinthe : 14 h 30
- Retour vers Longueuil (Plein sud) et Montréal (métro Berri-UQAM), à partir d’EXPRESSION à Saint-Hyacinthe : 17 h
 
Réservation par téléphone à Plein sud (450) 679-2966 ou par courriel à plein-sud@plein-sud.org
 
Les personnes qui souhaitent utiliser la navette à partir de Longueuil (Plein sud) doivent également formuler une réservation.

L’objet et le territoire

Couvrant près de quatre décennies, la production artistique de Gilbert Poissant est imposante et polymorphe. Céramiste de formation, sculpteur et muraliste, Poissant puise ses sources de création dans les domaines du design et de l’architecture explorant avec acuité les enjeux que soulève la mixité des champs disciplinaires.

La double exposition L’objet et le territoire rend compte de la variété des modes d’expression qui s’est développée autour de la céramique ainsi qu’avec l’étonnante collection personnelle de l’artiste, des objets usuels qu’il a regroupés dans La collection, œuvre majeure amorcée en 2005. S’imposant une véritable discipline basée sur un système de classement, son propre inventaire d’objets s’est vu dès lors transformé, réinterprété, régénéré sous l’action de gestes répétitifs et rituels. Le temps prend donc chez lui une importance capitale, le temps long, lent et systématique qu’impose la durée du geste réitéré, comme celui du savoir-faire de l’artiste-artisan.

À Plein sud, Gilbert Poissant réinterprète le territoire – notion au cœur de sa démarche - par l’entremise de cartes topographiques de sa région, avec en tête certaines légendes de son enfance. Découpes et collages sont au nombre des interventions que porte méthodiquement l’artiste à même les plans graphiques, recréant une toute nouvelle histoire du territoire, sorte d’atlas géographique imaginaire. Des icônes tirées de différentes époques de son travail s’infiltrent dans ces cartographies semi-fictives projetant non seulement un atlas de son propre monde, mais aussi une évocation architectonique des phénomènes physiques, sociaux et culturels d’un espace d’appartenance à exalter.

À Expression, collages, impressions au jet d’encre, murales de porcelaine, objets-installations, maquettes et boîtes-coffrets témoignent des nombreuses déclinaisons d’un système issu du corpus générique Le jeu du collectionneur, scrutant les potentialités perceptives et interactives qu’offre le langage de l’objet. Objets et icônes sont ainsi ramenés à des formes essentielles jusqu’à prendre la forme d’un alphabet, un vaste répertoire de signes graphiques et lexicaux, faisant de la zone sculpturale et architecturée un espace de dialogue ouvert et dynamique.

Si le vocabulaire que déploie Gilbert Poissant raconte l’accumulation d’une vie, la sienne, il cumule aussi les bribes d’une histoire du monde, la nôtre.
Mona Hakim, commissaire


Biographie

Né à Iberville (Québec) en 1952, Gilbert Poissant partage son temps entre Mont-Saint-Hilaire et Montréal. Céramiste de formation, il a élargi sa pratique à plusieurs autres matériaux tels que la pierre, le verre, le bois et les procédés numériques. Reconnu pour sa contribution à l’art public, il est le créateur d’une quarantaine d’œuvres intégrées à l’architecture. Il a présenté des expositions individuelles au Québec, au Canada et dans plusieurs pays tels que la Chine, le Danemark, les États-Unis, le Vénézuela. Membre de l’Académie royale des arts du Canada depuis 2003, il a reçu en 2013, la première bourse de carrière attribuée en métiers d’art par le Conseil des arts et des Lettres du Québec, ainsi que le Prix à la création artistique pour la région de la Montérégie, attribué par le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil montérégien de la culture et des communications.

Gilbert Poissant


Publication

Gilbert Poissant
Textes de Pascale Beaudet, Mona Hakim et Amy Gogarty
276 pages / 978-2-922256-71-0


Remerciements

Gilbert Poissant remercie le Conseil des arts du Canada.
EXPRESSION et Plein sud remercient chaleureusement Première moisson.


Portfolio  

Documents joints  


Samedis Arts-jeux

Offerts en collaboration avec la Direction de la culture, du loisir et de la vie communautaire de l’arrondissement du Vieux-Longueuil, les Samedis Arts-Jeux permettent aux familles de découvrir l’exposition Les révolutions sidérales de Gilbert Poissant grâce à un atelier d’arts plastiques. Cette activité est gratuite. Une visite-atelier débute à 14 h et la deuxième à 15 h tous les samedis de l’exposition :

les samedis 12, 19 et 26 novembre,
les samedis 3, 10 et 17 décembre 2016, et
les samedis 7, 14, 21 et 28 janvier 2017
Bienvenue à tous !

Accueil > Expositions > Antérieures > Gilbert Poissant