Anne Ashton

Née à San Diego (Californie, États-Unis), Anne Ashton vit et travaille à Longueuil.
Elle a complété un baccalauréat en arts visuels et en littérature à la San Diego State University en 1983.
Elle expose depuis 1985.

À surveiller :
Anne Ashton présente l'exposition individuelle Vagabond au laboratoire de l'Agora de la danse, à Montréal, du 16 octobre au 8 novembre 2013.
En juillet 2009, Motel America sera exposé à la White Water Gallery à North Bay en Ontario.
Plein sud présentera une exposition individuelle d'Anne Ashton en 2010.

Site Internet de l'artiste : www.anneashton.com


2013

oeuvre à l'encan

Agrandir

Icare, 2013
Huile sur bois
30,5 x 46 cm
Crédit photographique : Éliane Excoffier
Prix de départ : 550 $

La pratique artistique de Anne Ashton comprend la peinture, l’installation et le dessin. Malgré leur apparente simplicité, ses tableaux sont truffés d’emprunts à l’histoire de l’art, aux sciences, au folklore et à la culture populaire. Sa production récente agence des sujets naturels et transitoires tels des ciels, planètes, ossatures et plumes afin de suggérer des cycles de temps et de vie. À travers sa pratique, elle cherche à provoquer une réflexion sur la vulnérabilité ainsi que la puissance de la nature, et sur la possibilité d’y trouver notre propre place.


2009

oeuvre à l'encan

Agrandir

Coteau Rouge, Québec, printemps 2006, 2006
Du corpus Motel America (2005-2008)
Huile sur bois
20 x 34 cm
Crédit photographique : Éliane Excoffier
Prix de départ : 400 $

 

 

Les petits tableaux du corpus Motel America répertorient des ciels captés par Anne Ashton lors de ses déplacements. Envoûtants et séduisants, ils explorent le flux perpétuel des systèmes naturels, le passage cyclique du temps, la mémoire visuelle et corporelle et, surtout, une connexion à l'infini à travers l'expérience du moment présent.

L'œuvre présentée à l'encan a été peinte à Longueuil, dans le quartier connu jadis sous le nom du Coteau rouge. Motel America a été exposé en 2007 au Musée régional de Rimouski lors de l'exposition El Centro.