Stéphanie Béliveau

Née à Québec en 1966, Stéphanie Béliveau vit et travaille à Montréal.
Elle a obtenu une maîtrise en arts visuels de l'Université du Québec à Montréal en 1993.
Elle expose depuis 1989.


2009

oeuvre à l'encan

Agrandir

Sorority no 3, 2005
Dessin et collage sur feuille de coton libre
54 x 78 cm
Crédit photographique : Daniel Roussel
Prix de départ : 700 $

Avec une grande économie de moyens — dessin, collage, utilisation de matériaux pauvres —, Stéphanie Béliveau a l'habitude de scruter la solitude de l'être humain. L'œuvre présentée à l'encan fait partie d'une série réalisée il y a quelques années et qui annonçait sa production actuelle. Pour l'une des premières fois dans le travail de l'artiste, deux figures humaines sont en interrelation. Au-delà de la souffrance et du désespoir, l'œuvre semble exprimer la force des liens qui nous unit les uns aux autres malgré le caractère tragique de notre destin.

2007

oeuvre à l'encan

Vénus de Lespugue, 2000
Acrylique, fusain et collage sur papier
50 x 63 cm
Photo : Guy L'Heureux

Agrandir

Préconisant une économie de moyens — toile blanche ou papier nu, auxquels elle ajoute des matières recyclées (carton, papier Kraft, jute, etc.) —, Stéphanie Béliveau scrute l'âme humaine avec ses petits et ses grands drames. Le titre de l'œuvre qu'elle présente ici nous indique clairement une référence à la statuette féminine sculptée dans l'ivoire datant de la préhistoire qui fut retrouvée dans la grotte du même nom, en 1922.

2005

oeuvre à l'encan

La mitaine, 2000
Technique mixte sur papier
55,5 x 55 cm

Agrandir

À l'aide de techniques qui sont chères à l'artiste depuis plusieurs années (dessin, collage, rapiéçage), l'œuvre, qui représente une mitaine de laquelle émergent quelques fleurs desséchées, touche ici par sa simplicité et son apparente fragilité.