Johanne Gagnon

Johanne Gagnon est née à Warwick (Québec). Elle vit et travaille à Montréal.
Elle a obtenu une maîtrise en arts visuels de l'Université du Québec à Montréal en 1991.
Elle expose depuis 1991 et elle s'engage, parallèlement à sa pratique, envers l'enseignement des arts.


2011

oeuvre à l'encan

Agrandir

Déploiement à partir d'une forme, 2010
Dessin hors série
Graphite et Gesso sur papier Vélum
51 x 66 cm
Prix de départ : 600 $

Pratique de l'artiste

Les Déploiements à partir d'une forme, réalisés en 2010 et 2011, sont constitués d'un ensemble de dessins qui réunissent des formes très structurées, choisies parmi celles de l'architecture universelle, à des tracés plus libres. L'idée étant d'explorer les impacts visuels produits par des cohabitations de formes de nature pratiquement opposée. Le dessin proposé à l'encan Plein sud a été réalisé dans le contexte de cette série qui fait suite à Déploiements à partir d'un point, 2010.

Je m'intéresse à l'environnement architectural pour lequel la forme est constamment la référence en termes de cloison ou de paroi. Celles-ci traversent les espaces et installent des zones intérieures et extérieures dans lesquelles les sensations obtenues placent l'individu dans une dynamique où les mouvements s'inversent. Le jeu constant de ce sentiment m'interpelle. En y circulant, je suis enveloppée, invitée, repoussée. J'en suis toujours fascinée : pour moi ce sont des espaces vibrants et vivants.


2009

oeuvre à l'encan

Agrandir

Le fruit, sa ligne, 2002
Dessin sur papier velum
35 x 25 cm
Crédit photographique :
Prix de départ : 550 $

Un fruit, la pomme, ses formes, son intérieur et son extérieur constituent la matière première de la série Le fruit, sa ligne, dessins exécutés pour l'exposition portant le même nom présentée à Plein sud en 2003. On a pu également voir ce corpus à Expression, Centre d'exposition de Saint-Hyacinthe dans le cadre de l'exposition Johanne Gagnon, Moments d'atelier à l'été 2008. D'abord numérisé sous divers angles, le fruit laisse voir ses formes parfois complexes et parfois très simples. Dans un autre temps, la ligne du dessin s'en approprie les contours dans le but de créer des organisations ornementales constituées d'emboitements organiques.