Arthur Munk

Née en 1955 à Clarenceville, Arthur Munk vit et travaille à Montréal.
Détenteur d'une maîtrise en arts plastiques de l'Université du Québec à Montréal et d'un baccalauréat en arts plastiques à la même université, il est aussi un des membres fondateurs du Centre Clark en 1989.
Il expose depuis 1983 et ses œuvres font partie de nombreuses collections publiques et particulières.

Site Internet de l'artiste / www.arthurmunk.com


2011

oeuvre à l'encan

Agrandir

Sans titre, 2010
Medium mixte sur papier
23 x 31,8 cm
Photo : Marie-Claude Plasse
Prix de départ : 275 $

Lorsqu'il explore les ramifications bidimensionnelles et tridimensionnelles du cube, Arthur Munk ébranle nos idées reçues sur les rapports entre forme et espace. Les formes à angle droit sont répétées en grand nombre, d'abord comme figure linéaire, puis comme motif qui rappelle les règles géométriques de représentation des volumes dans le plan. Cette forme, si essentielle dans l'univers perceptuel, se multiplie et devient étrangement volatile, évoquant ainsi le caractère instable de la perception. Certains éléments formels sont repris dans son travail pour évoquer des pièces de mobilier grossièrement dessinées, adoptant une approche « anti-design ».

En insistant sur la nature indéterminée de cette figure élémentaire (S'agit-il d'abstraction géométrique? D'un élément dans l'espace? D'un volume construit?), le travail d'Arthur Munk questionne la valeur de toute supposition et rappelle qu'un jugement, qu'il soit formel ou non, est une négociation de champs de tension, parfois entre des pôles opposés — des antagonistes — mais aussi de manière plus intrigante, entre vases communiquants et leur débordements.

Extraits d'un texte de Peter Dubé (2005) publié sur le site Internet d'Arthur Munk [www.arthurmunk.com/text/2/fran/1.html   ].