Stephen Schofield



Né à Toronto, Stephen Schofield vit et travaille à Montréal.
Il a obtenu une maîtrise en arts visuels de l'Université Concordia (Montréal) en 1983.
Il expose depuis 1981.


En 2011, Stephen Schofield participe aux expositions collectives Dessin à dessin (Galerie Lilian Rodriguez, Montréal) et Embodying (Atlanta Contemporary Art Center, Atlanta).


2011

oeuvre à l'encan

Agrandir

Dessin tiré du Carnet grec, 2011
Gouache et encre sur papier
24 x 34 cm
Photo : Stephen Schofield
Prix de départ : 750 $

Le corps joue un rôle fondamental dans les sculptures et dessins de Stephen Schofield. Avec une grande simplicité de moyens, il tente d'en cerner toute la complexité : comment dire ses désirs, ses souffrances et son émouvante précarité ? Chez l'artiste, ce questionnement passe notamment par l'exploration des formes et montre différents points de vue. Le dessin est une constante, alors que l'artiste les regroupe par séries, thèmes ou par carnets comme dans le Carnet de dessins, commencé en 1990. La gouache présentée à l'encan, comme son nom l'indique, est elle-même tirée d'un carnet. La scène semble représenter des fragments de sculptures ou des éléments architecturaux.


2009

oeuvre à l'encan

Agrandir

Paradise Pools, 1983
Gouache sur papier
23,5 x 33,5 cm
Crédit photographique : Stephen Schofield
Prix de départ : 600 $

Dans les sculptures et dessins de Stephen Schofield, le corps joue un rôle central. Avec une grande simplicité de moyens, il tente d'en cerner toute la complexité : comment dire ses désirs, ses souffrances et son émouvante précarité ? Chez l'artiste, ce questionnement passe notamment par une exploration d'univers domestiques. À propos de la gouache présentée à l'encan, Stephen Schofield écrit qu'il a choisi de représenter des piscines, car il s'agit d'un type d'espace qui met l'accent sur le plaisir sensuel. Par rapport au corps, ce lieu aborde également des thèmes qui sont chers à l'artiste, comme ceux de l'intimité et de la proximité.