Angèle Verret

Née à Montréal, Angèle Verret vit et travaille à Belœil.
Elle a obtenu une maîtrise en arts visuels de l'Université du Québec à Montréal en 1984.
Elle est représentée par les Galerie Roger Bellemare et Galerie Christian Lambert, à Montréal.

À surveiller :
Une exposition individuelle intitulée Fugues et autres fuites à venir en 2014 à la Galerie d'art d'Outremont. Elle participe également à l'exposition des vingt-cinq ans de CIRCA, La sculpture en temps et lieux, à Montréal jusqu'au 12 octobre 2013.

Site Internet d'Angèle Verret : www.angeleverret.com


2013

oeuvre à l'encan

Agrandir

Petites fugues #03A, 2012
Acrylique sur toile
31 x 31 cm
Crédit photographique : Guy L'Heureux
Prix de départ : 1 100 $

Extrait de la démarche de l'artiste

Une matière, une manière...
...une liquidité des matériaux, une palette extrêmement restreinte, des temps de séchages variés et des outils de traçage, une certaine hiérarchie des étapes de mise en image, des additions de couches de peinture liquide, des composantes inattendues: une malléabilité des surfaces, une fluidité difficile à contenir ainsi qu’une certaine luminosité...

...des gestes anonymes qui disparaissent et réapparaissent au séchage, gratter sur (l’eau), effacer inlassablement ce qui vient tout juste d’y être tracé. Deviner la suite des choses, espérer en garder un souffle, une marque, un indice...


2007

oeuvre à l'encan

...Le temps de devenir..., 2006
Acrylique sur toile
61 x 61 cm
Photo : Guy L'Heureux

Agrandir

Dès le premier regard, la peinture d'Angèle Verret évoque la photographie par sa façon de mimer ses effets de flou, de bougé, de brouillage, mais aussi ses finis, tantôt mats tantôt lustrés.

2005

oeuvre à l'encan

Les temps différents (1), 2002
Acrylique sur toile
102 x 122 cm

Agrandir

Réalisées par l'application de couches successives, les œuvres d'Angèle Verret font grand cas de l'accident qui survient, volontairement ou non, durant le travail et qui crée de riches effets de texture inscrits dans la matière picturale.