Florence Victor

Florence Victor vit et travaille à Montréal.
Après une majeure en études françaises et un baccalauréat en art dramatique, elle a obtenu un baccalauréat en arts visuels de l'Université Concordia en 1996.
Elle expose depuis 1996.


2009

L'œuvre que propose Florence Victor pour l'encan fait partie d'une série réalisée à Barcelone en février 2008. Alors que l'artiste circulait seule dans la ville, elle a photographié divers objets rencontrés sur son chemin. À travers eux, elle avait l'impression d'entrer en contact avec la ville et ses habitants, un peu comme si chaque objet était une parcelle de la vie de quelqu'un. Ce projet photographique est en continuité avec son travail de peintre qui porte sur l'abstraction du paysage urbain. Il prolonge également la réflexion de l'artiste sur la condition humaine : fragilité de l'existence, failles, ruptures et solitude. oeuvre à l'encan

Agrandir

Projet Barcelone no 5, 2008
Impression à jet d'encre
30,5 x 30,5 cm
Crédit photographique : Florence Victor
Prix de départ : 250 $


2007

En peinture et en dessin, Florence Victor s'intéresse depuis plusieurs années aux paysages urbains qui trouvent ici une expression épurée ne laissant paraître que les masses essentielles. Au cours des années, cette urbanité est devenue une métaphore de la condition humaine où la vacuité des espaces fait écho à la fragilité inhérente à l'humanité. Ainsi s'exprime, dans une démarche picturale, l'ascétisme des nombreux écrivains qui guident son parcours. oeuvre à l'encan

Selbst n/4, 2004
Technique mixte sur film polyester translucide
21 x 28 cm
Photo : Guy L'Heureux

Agrandir


2005

En peinture et en dessin, Florence Victor s'intéresse aux paysages urbains qu'elle déconstruit et simplifie pour n'en garder que les masses essentielles.  Le paysage fragmenté qui en résulte laisse place à l'expression des notions de vide, de déséquilibre et de fragilité.  La littérature est une autre source d'inspiration importante pour l'artiste, comme en fait foi le titre de cette œuvre qui est une référence explicite à un poème de Victor Hugo Demain dès l'aube.

Morgen beim Morgengrauen n/45, 2003
Technique mixte sur film polyester translucide
30 x 23 cm

Agrandir